Dario Perez-Flores (Venezuela, 1936)


Son intérêt pour le mouvement réel ou virtuel est centré sur la bidimension et sur la couleur avec un point de fuite vertical materialé par de fines barres de fer.

Biographie

Dario Perez Flores est né au Vénézuéla en 1936

Après ses premiers travaux dans le domaine de la sculpture (éléments mobiles en métal et plexiglas), il entame ses premiers reliefs mobiles-trames actionnés par des moteurs : des lignes qui se déplacent à la fois dans le sens vertical et horizontal sur un fond, modifiant ainsi la relation espace – fond – couleur. Ses oeuvres sont le fruit à la fois de la contemplation et de l’expérimentation. Il cherche à réconcilier l’émotif et le rationnel grâce à la bidimension et à la couleur. Dès la fin de ses études, il s’insère dans le courant cinétique en expérimentant des matériaux comme le plexiglas, le bois et le métal. L’intérêt pour le mouvement réel ou virtuel en font un artiste cinétique à part entière, même si les formes très géométriques qu’il utilise auraient tendance à le placer dans l’abstraction géométrique. Dans les années 70, il résout cette question en se recentrant sur une réflexion sur la couleur.

À partir de 1976, il réalise ses premières oeuvres «Prochromatiques» : plusieurs bandes de couleur suspendues sur un fond de couleurs dégradées, créent des atmosphères chromatiques changeantes par le déplacement du spectateur. Les couleurs et leur variante suivent un point de fuite vertical matérialisé par des barres de fer très fines placées à l’avant de la toile. Il introduit ainsi la troisième dimension et ordonne dans son oeuvre la succession des dégradations de couleurs.

La recherche sur la couleur de Dario Perez Flores prend sa source dans les diagrammes de Goethe. Il explore les valeurs symboliques et allégoriques des couleurs afin de donner un caractère plus émotif à ses oeuvres. Selon Goethe, le rouge représente l’imagination, le vert la sensualité, le jaune la raison et le bleu la pensée. Son but est de transmettre une énergie visuelle en canalisant les couleurs dans ses propres formes plastiques, à la fois géométriques et cinétiques.